« Vos paupières sont lourdes… » « Aie confiance, crois en moi… » Ces phrases célèbres tirées de spectacle d’hypnose ou encore du Livre de la jungle de Walt Disney, reviennent quasi immédiatement dès que l’on parle d’hypnose dans la vie de tous les jours.

Au-delà des fausses représentations et des mythes qu’elles entretiennent, tentons ici de résumer les différentes définitions de l’hypnose et en quoi elle consiste, principalement des états de consciences modifiés et un ensemble de techniques de communication qui facilitent le changement : changements nécessaires pour mieux gérer vos émotions ou arrêter la cigarette par exemple.

L’hypnose comme un état de conscience modifié

En état d’hypnose, votre cerveau fonctionne sur un mode différent qu’au quotidien. On constate trois changements majeurs :

  • l’activité des neurones est plus forte dans la région impliquée dans la résolution des problèmes (région dorsale cingulaire)
  • un accroissement des échanges entre les régions du cerveau qui contrôlent la conscience de soi favorisant ainsi l’introspection et la connexion à soi
  • Les fonctions perceptives et logiques « standards » sont ralenties ce qui permet d’envisager les choses de différents points de vue. Pour plus de détails, vous pouvez vous référer à l’étude très détaillée (en anglais) de l’académie d’Oxford https://academic.oup.com/cercor/article/27/8/4083/3056452

De plus, contrairement à ce qui est généralement admis, l’état d’hypnose est très différent du sommeil.

En modifiant son état de conscience grâce aux suggestions du praticien, le sujet va pouvoir utiliser des ressources non exploitées au quotidien par son cerveau conscient. Pour aller plus loin, je vous invite à lire l’article très complet de Sciences et Avenir, Le cerveau dans tous ses états

Comment atteindre un état modifié de conscience ?

Plusieurs fois par jour votre cerveau adopte des modes de fonctionnement modifiés de manière totalement naturelle. Lorsque vous conduisez, que vous effectuez une tâche répétitive ou automatique, lorsque vous faites du sport ou encore que vous écoutez un morceau de musique, il y a de forte chance que votre état de conscience soit modifié. Lorsque vous laissez aller vos pensées, que vous utilisez votre imagination, votre perception du réel n’est plus tout à fait la même et votre cerveau fonctionne différemment

Le praticien en hypnose va utiliser des techniques naturelles et sans dangers pour amplifier, parfois considérablement, ces états de conscience particuliers afin de créer des conditions favorables pour que le sujet puisse trouver par lui-même de nouvelles solutions à son problème.

Quels sont les différents états de conscience ?

Imaginez-vous dans un endroit complètement noir, avec pour seul éclairage une bougie. La lumière dégagée par cette bougie représente tout ce dont vous avez conscience au moment présent. C’est votre mode de fonctionnement habituel que l’on appelle la Zone 1. Dans un état d’hypnose naissant (Zone 2) vous avez la possibilité de vous déplacer pour découvrir les éléments de la pièce dans laquelle vous vous trouvez et accroître la connaissance de vos modes de fonctionnement. En Zone 3 l’hypnose est forte, voire très forte et vous pouvez prendre conscience de l’édifice dans lequel vous vous trouvez, des différentes pièces qui le composent, de sa situation géographique, du pays dans lequel il se trouve, sur quelle planète il est et plus encore !

En conclusion, grâce à l’état d’hypnose vous allez mettre à jour, découvrir, affiner vos modes de fonctionnement et à partir de là, pouvoir mettre en oeuvre le changement que vous désirez.

Des techniques de changement et de communication intra personnelle

En fonction de la nature du problème et du vécu du sujet, le praticien va “analyser” la structure du problème et mettre en place une stratégie pour accompagner le sujet dans sa recherche de solutions. Le praticien dispose de différentes techniques et de différents outils qu’il peut utiliser avec beaucoup de créativité. Parmi les principales techniques, on note :

  • Les techniques de modélisation : elles permettent de s’inspirer de modèles réels, imaginaires, existants ou ayant existé et de copier les compétences dans lesquelles ces modèles excellent pour que le sujet se les approprie. Un peu comme sur le mode copier/coller. Ces techniques sont souvent utilisées pour la préparation mentale de sportifs avant une compétition par exemple.
  • Les techniques de projection / de futurisation : elles permettent au sujet d’imaginer et de “vivre” un évènement ou une situation future afin de la préparer. Ces techniques sont très utiles pour vérifier la faisabilité et la cohérence d’un objectif.
  • Les techniques de régression permettent quant à elles de “voyager” dans le passé du sujet et de retrouver, observer, revisiter et même revivre des évènements pour leur donner un nouveau sens, une nouvelle structure et modifier l’impact qu’ils ont sur notre présent.
  • Les techniques de communication intra personnelle : ces techniques qui s’appuient sur la -théorie des parties- permettent de clarifier les besoins parfois contradictoires des différentes parties qui nous animent. Par exemple une partie de nous en charge de notre sécurité peu se confronter à une autre partie de nous qui elle, souhaite un peu plus d’aventure… Sous hypnose, il est possible d’amener ces différentes parties à exprimer plus clairement ce qu’elles désirent et à trouver des solutions acceptables pour les deux.

Finalement, les états d’hypnose et les techniques d’hypnose vous permettent d’accroître la connaissance de vous, de vos modes de fonctionnement. Cette connaissance accrue vous permet dès lors d’envisager un changement nécessaire à l’amélioration de votre vécu.